Monthly Archives: janvier 2006

1 698

Poker avec limite de pot ou sans limite
Les parties avec limite de pot (PL) et sans limite (NL) telles qu’elles sont déroulent sur PartyPoker.com ont une cave minimale et maximale.

Le montant maximum qu’un joueur peut amener à une table dans une partie NL/PL est indiqué dans le nom de celle-ci. Par exemple, dans une partie NL de 100 $, la cave maximale sera de 100 $.

Le montant minimum qu’un joueur peut amener à une table représente 20 % du maximum. Ainsi, dans une partie NL de 100 $, la cave minimale sera de 20 $.

visitez :

http://www.partypoker.com/

0 604

Le Stud à 7 cartes Hi/Lo Le Stud à 7 cartes Hi/Lo ressemble beaucoup au Stud à 7 cartes classique, à la différence près que le pot est partagé entre la main la plus haute (comme au Stud à 7 cartes classique) et la main la plus basse qui doit être composée de cinq cartes différentes, inférieures ou égales à 8. Veuillez consulter le Classement des mains pour plus d’informations.
Avant qu’un jeu ne commence, chaque joueur doit placer une « ante » (ce qui veut dire mise en anglais). Il s’agit d’une mise obligatoire permettant de s’assurer qu’il y a de l’argent dans le pot. Dans les jeux de poker de type Stud, il n’y a pas de cartes communes. A la place, le donneur commence par distribuer à chaque joueur trois cartes, dans le sens des aiguilles d’une montre. Les deux premières cartes sont données faces cachées (cartes fermées), la troisième carte est distribuée face découverte (carte ouverte), on l’appelle communément « la porte ».
Le Stud à 7 cartes Hi/Lo se joue en cinq tours d’enchères ; les mises sont placées autour de la table, dans le sens des aiguilles d’une montre.
L’ouverture des enchères
C’est le joueur qui a la carte ouverte la plus faible qui commence le jeu avec une mise qu’on appelle « bring-in » (ce qui veut dire introduire en anglais). Si deux joueurs ont la même carte la plus faible, le bring-in est déterminé grâce à la couleur selon l’ordre suivant : trèfle, carreau, cœur et pique.
La troisième avenue
Une fois que le bring-in a été placé, chaque joueur (en commençant par le joueur qui se trouve à gauche du bring-in) peut se coucher, suivre ou relancer pour un montant pouvant aller jusqu’à la limite d’enchères.
La quatrième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle carte ouverte. A ce moment là, c’est le joueur qui a les deux cartes les plus fortes qui commence à miser. Lors de ce tour (et uniquement lors de ce tour), si un joueur obtient une paire avec ses cartes ouvertes, il peut placer une mise double.
La cinquième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle ouverte. C’est le joueur qui a la meilleure main avec ses cartes ouvertes qui commence à miser.
La sixième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle carte découverte et cette fois encore, c’est le joueur qui a la meilleure main avec ses cartes ouvertes qui commence à miser.
La septième avenue (ou rivière)
Tout le monde reçoit une dernière carte, qui est distribuée face cachée. C’est le joueur qui a commencé lors du tour précédent qui mise en premier.
L’abattage
S’il reste plusieurs joueurs à ce stade de la partie, on procède à l’abattage au cours duquel les joueurs révèlent leurs cartes. La main la plus haute (high en anglais) remporte la moitié du pot et la main la plus basse (low en anglais) récupère l’autre moitié. Un même joueur peut avoir à la fois la main la plus haute et la main la plus basse. Toutefois, si aucun joueur n’a de main basse, c’est la main la plus haute

0 593

Le Stud à 7 cartes Le Stud à 7 cartes était la forme de poker la plus populaire jusqu’à l’avènement du Texas Hold’em. C’est un jeu assez différent du Texas Hold’em et du Omaha et il demande une certaine dose de patience. Il n’en demeure pas moins un jeu excitant et très enrichissant.
Avant qu’une partie ne commence, chaque joueur doit placer une « ante » (ce qui veut dire mise en anglais). Il s’agit d’une mise obligatoire permettant de s’assurer qu’il y a de l’argent dans le pot. Dans les jeux de poker de type Stud, il n’y a pas de cartes communes. A la place, le donneur commence par distribuer à chaque joueur trois cartes, dans le sens des aiguilles d’une montre. Les deux premières cartes sont données faces cachées (cartes fermées), la troisième carte est distribuée face découverte (carte ouverte), on l’appelle communément « la porte ».
Le Stud à 7 cartes se joue en cinq tours d’enchères, les mises sont placées autour de la table, dans le sens des aiguilles d’une montre.
L’ouverture des enchères
C’est le joueur qui a la carte découverte la plus faible qui commence la partie avec une mise qu’on appelle « bring-in » (ce qui veut dire introduire en anglais). Si deux joueurs ont la même carte faible, le bring-in est déterminé grâce à la couleur selon l’ordre suivant : trèfle, carreau, cœur et pique.
La troisième avenue
Une fois que le bring-in a été placé, chaque joueur (en commençant par celui qui se trouve à gauche du bring-in) peut se coucher, suivre ou relancer pour un montant pouvant aller jusqu’à la limite d’enchères.
La quatrième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle carte ouverte. A ce moment là, c’est le joueur qui a les deux cartes les plus fortes qui commence à miser. Lors de ce tour et uniquement lors de ce tour, si un joueur obtient une paire avec ses cartes ouvertes, il peut placer une mise double .
La cinquième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle carte ouverte. C’est le joueur qui a la meilleure main avec ses cartes ouvertes qui commence à miser.
La sixième avenue
Tout le monde reçoit une nouvelle carte ouverte et cette fois encore, c’est le joueur qui a la meilleure main avec ses cartes ouvertes qui commence à miser.
La septième avenue (ou rivière)
Tout le monde reçoit une dernière carte, qui est distribuée face cachée. C’est le joueur qui a commencé lors du tour précédent qui mise en premier.
L’abattage
C’est le joueur qui a la meilleure main qui l’emporte